Le secret du pliage de mille grues

 

Abe no Seimei pliant un oiseau en papier pour ensuite lui donner vie est un des récits de Hiden Senbazuru Orikata (Le secret du pliage de mille grues), le livre le plus ancien connu (publié en 1797) entièrement consacré à l’origami. Au centre des récits, ils sont dépeints comme autant de porte-parole de la culture japonaise.

Légende rendue tristement célèbre par la petite Sadako Sasaki, exposée au rayonnement du bombardement atomique d’Hiroshima. Survivante, elle décida de plier mille grues pour guérir. Morte de leucémie en 1955, à douze ans, elle ne put plier que 644 grues.
Ses camarades de classe plièrent alors les 356 grues manquantes et elle fut enterrée avec une guirlande de mille grues. La grue est ainsi devenue symbole de paix.